Après 1 an sans mise à jour (ce n'est plus étonnant ...), on reprend (enfin) du service avec celle-ci !

Un petit résumé depuis le début :

Anna, notre fondatrice au caractère bien trempé, a commencé un challenge Legacy bien malgré elle. Après avoir fait multiple aller-retour entre les jeux de Tomy et ptitejuju, elle s'est mariée avec Geoffrey, ancien barman et crasseux comme pas possible, et a eu 4 enfants : Ricardo, les jumeaux Maemi et Akio et la petite dernière Himiko. Anna et Geoffrey sont maintenant séniors, Ricardo adulte (toujours pas parti du foyer), et les 3 derniers sont ados. Que va-t-il leur arriver à présent ?

gif 01

Voilà ce qui arrive qu'on laisse notre petite famille seule pendant trop longtemps ... Une maison qui ressemble à une porcherie ... Les assiettes sales sont restées sur la table et sont tellement nauséabondes qu'elles attirent une horde de mouches. La poubelle intérieure dégage une fumée verte comme si on avait mis des déchets toxiques et radioactifs dedans. La salle de bain est aussi propre que si une foule de simettes enceintes avait vomi dans les toilettes ET dans la douche. Et enfin, pour ne rien arranger cela, des petits malins continuent à renverser la poubelle extérieure que personne ne ramasse à en attirer les cafards ! Quelle famille de malpropres qu'a engendrés Geoffrey !

lu 02

Aaaah ! Encore une vision d'horreur !
- Hé ! Ça va aller oui ? C'est comme ça que tu me salues ?! Toi qui nous as laissé poireauter des siècles avant qu'on puisse de nouveau bouger ! Je suis restée collée à ma guitare tout ce temps !
Ben pourquoi tu te plains ? Tu aimes bien ta guitare, non ?
- Ce n'est pas une raison ! D'abord ce n'est pas un plaisir de te voir !
C'est réciproque ...

lu 03

- Salut Juju !
Salut Geof ... Dis donc ? C'est quoi cet acoutrement ? Tu pars en Ecosse ?
- Ben non, c'est que j'ai veilli d'un coup et on m'a donné ces habits et Tomy n'a pas voulu que je change !
Et bien, avec moi ça ne va pas traîner !
- Oh merci Juju ! J'en ai marre de me trimballer en jupe ! Tout le monde se moque de moi au boulot ! T'es la meilleure !
Je sais, je sais.

lu 04

Et je retrouve les deux garçons de la famille en train de faire le parcours d'obstacles d'Anna. Et ils sont restés dans cette position pendant tout ce temps ! Les pauvres ...
Anna *de sa guitare* : - Et moi ? Tu ne me plains toujours pas ?!
La guitare, ça ne donne pas de crampe.
Anna : - Oh que si que ça en donne à force de rester immobile et puis il y a aussi ...
Que quelqu'un la fasse taire !

lu 05

Maemi, quant à elle, est restée bloquée sur ces devoirs depuis tout ce temps. J'aurais pas aimé être à sa place, toujours se concentrer et se concentrer ...
Anna *encore de sa guitare* : - Et tu penses que pour faire de la guitare, il ne faut pas se concentrer ?
Tu es encore là à intervenir ??
Anna : - Et oui ! Et je te hanterai jusqu'à la fin de tes jours *Mouahahaha*
Oh non !!! Pitié !!!!!

lu 06

Comme cela faisait longtemps qu'ils n'avaient pas mangé, certains d'entre eux se sont jetés comme des lions affamés sur de veilles carcasses. Sauf que les carcasses ici ce sont de vieux sandwichs qui datent de ... euh ... très longtemps, puants et tout ramollis. Mais ils n'en ont que faire ! Et ça rentre comme si de rien n'était. Ils en seraient malades s'ils n'avaient pas un estomac en béton comme le leur à force de manger des trucs avariés !
Alors Anna, tu te régales ?
- Mouais *mastique* beaucoup ...
C'est tout ce qui compte ! Ou pas.

lu 07

Ah Ah ! Quel look ! Cela n'est pas mieux que le kilt !
- Oh oui c'est bon ... C'est la tenue réglementaire quand on est prof d'unif' ...
Mais je pensais qu'on se moquait de ton kilt au travail ?
- Ben oui, je n'ai que ça comme vêtements de rechange mais un collègue l'a découvert en regardant dans mon sac et depuis je suis sujet à des taquineries sans arrêt. Je le retiens celui-là !

gif 08

Mais qu'est-ce que vient faire la bohémienne ici ? Quelqu'un est un manque d'amour ? Ricardo, c'est toi qui l'as appelée ?
Ricardo : - Nan c'est pas moi !
Ou bien elle est venue voler des objets de la maison avec son gros sac ?
Ah non, elle sort quelque chose de son sac, et lance ... une lampe magique qui atterri sur le toit du garage !
Bohémienne : - Youhou ! Strike !!!
On n'est pas au bowling ici ...

lu 09

Anna : - Qu'est-ce vous faites ici vous ?!
Bohémienne : - Ch'uis v'nu vous offrir une récompense ma p'tite dame (pour quelle raison, on se le demande ...). C'est une lampe magique que j'ai lancé au-dessus de vot' garage !
Anna : - Une lampe magique hein ?
Bohémienne : - Oui oui !
Anna : - Et moi je suis le génie de cette lampe ! Déguerpissez avec votre lampe pourrie avant que je vous dégomme à coup de tir de mon tank !!
Bohémienne : - M ... M ... Mais ! Je ne sais plus la récupérer maintenant qu'elle est au-dessus !
Anna : - Débrouillez-vous pour que vous l'enleviez dans la seconde !!!
Attendez, je prends ma main, j'attrape la lampe, et je la fourre dans l'inventaire. Voilà !
Bohémienne : - Mais ? Comment qu'elle a fait ça elle ?
Ah ah ! Je suis la déesse des sims !
Anna : - Pfff ... elle a juste le complexe de la déesse ...
Toi Anna, tu te tais !
Anna : - Un coup de tank ?
Euh non, ça va aller ...
Anna : - J'aime mieux ça.
Et pendant ce temps, la bohémienne prend ses jambes à son cou et se casse très très loin de cette maison de fou.

lu 10

Peut-être que Ricardo dit ne pas être un manque d'amour, il n'empêche qu'il reçoit des compliments de ... Thiphaine Moreau ?! LA Tiphaine Moreau ! Celle qui refuse maintes et maintes de fois d'accorder le puits à souhait malgré tant d'effort dans le jardin, Thiphaine la Terrible ?? Ricardo, tu n'as pas intérêt à faire d'elle ta future femme ! En plus elle est trop vielle pour toi !

lu 11

Encore des compliments ? Cette fois-ci d'une certaine Danielle. Elle est plus de ton âge Ricardo mais elle est quand même bof bof ... Tu mérites beaucoup mieux !

lu 12

Encore ?! Là c'est Gilbert qui se voit refuser ses compliments par Ricardo ! Cela ne m'étonne pas, et puis je ne pense pas que la mère de Gilbert qui est derrière serait contente que son fils soit de ce bord ... Mais ça prouve quand même que Ricardo est populaire !

lu 13

- Coucou les gens ! Comment allez-vous mes chers fans adorés ?
Tu ne penses quand même pas que tu as un fan-club en plus ?
- Bah ! Comment ne pas résister à mon charme ? *clin d'oeil* Bon je vais aller travailler ! Ciao !

lu 14

Alors que Ricardo s'en va au travail, le bus scolaire des enfants est arrivé chez les La Victoria et Maemi en ressort ravie. Grâce aux heures et aux heures et aux heures ... bref passées sur ses devoirs, elle décroche enfin la note maximale. Elle le montre donc fièrement à son père qui lui la félicite chaleureusement !

lu 15

Ah ! On voit enfin la petite dernière, Himiko, qui nous sort son plus beau sourire ! (aurait-elle elle aussi un fan-club ?)

lu 16

Fille : - Tape m'en une mon frère !
Akio : - A qui tu causes ? Ch'uis pas ton frère !
Fille : - Mais c'est une expression ! T'es bête ou quoi !
Akio : - Si t'es venue pour m'insulter, tu peux tout de suite remonter dans le bus et de retourner d'où tu viens !
Fille : - Pfff ... T'es pas drôle, coincé de la vie.
Akio : - Tu sais ce qu'il te dit le coincé de la vie ? "Tu fais comme dans l'infanterie et tu te casses ailleurs".
Fille : - C'est tu te "tires ailleurs" d'abord, gros béta !
Akio : - Tu veux que je t'en colle une ?!
Dis Akio ! On ne frappe pas les filles !
Akio : - Mais c'est elle qui a commencé !
Ah l'adolescence ... à moins qu'il ait hérité du caractère d'Anna, ce serait pas étonnant ...

lu 17

Gars *souriant* : - Dis, tu voudrais pas sortir avec moi ?
Himiko : - Ben je sais pas, je ne te connais pas. Et je ne sais même pas c'est quoi ton nom.
Gars : - Bah c'est pas grave, j'aurais essayé *toujours souriant* Salut !
Himiko : - ???

lu 18

- Coucou tout le monde !
Tu as reçu une promotion ?
- Non.
Alors pourquoi tu souris et tu fais signe ?
- Parce que j'ai envie de faire coucou.
Heureusement que tu ne fais pas chouette.
- ???
"Coucou" c'est un oiseau, pareil que la chouette. T'avais pas compris ?
- ... Tes blagues sont vraiment pourries ...
Hé !

lu 19

Anna : - Coucou mon poulet d'amour !
Geoffrey : - Salut ma poulette chérie !
C'est quoi ces surnoms ?! En plus on continue dans les oiseaux ...
Akio : - Beurk ! Vous pouvez pas faire ça ailleurs ! C'est dégoûtant !
Et c'est qui qui embrasse goulûment une fille dès la première rencontre ?
Akio : - Ben ... Ce n'est pas la même chose. Mes parents c'est des vieux !
Anna et Geoffrey : Hé !
Un peu de respect quand même.
Anna : - Pour une fois, je suis d'accord avec toi !
Akio : - ... C'est bon, je me tire ailleurs ...

lu 20

- Youhou ! Enfin débarrassé de ce kilt après une bonne après-midi de shopping ! Bonjour le style !
Ah ! C'est beaucoup mieux ! Il a la classe comme ça Geoffrey !

lu 21

- Ah ! Pipi !
Euh ... Là, c'est beaucoup moins classe ...

lu 23

Mais pas de chance pour Geoffrey, juste quand il a une envie pressante, Maemi a eu la bonne idée d'enfin récurer les toilettes vertes de chez vertes ...
Geoffrey : - Maemi ! Dépêche-toi ! Je dois y aller !
Maemi : - Mais je n'ai pas terminé de les récurer ! Et puis il y a une autre salle de bain !
Geoffrey : - Mais je ne sais pas y aller, c'est trop loin ! Je vais finir par me faire dessus si je vais dans l'autre ! Allez, laisse ces toilettes dans cet état, ce n'est pas une utilisation de plus qui fera la différence.
Maemi : - Ok ! Je vais aller danser alors !
Geoffrey : - Merci Dieu tout puissant des toilettes sales !
Et c'est comme ça que les toilettes resteront vertes et gluante et ... beurk.

gif 22

Quand Maemi dit danser, elle parle bien sûr de cette fameuse danse qu'est le smustle ! Et elle le fait en duo avec sa soeur Himiko. Et elles se dandinnnt par-ci, et elles se dandinent par-là ... ça dure des heures !

lu 24

A chaque fois que je reprends les rennes de la famille, je retrouve l'oranger toujours en très mauvaise forme. Qu'est-ce que Tomy peut bien faire pour qu'il soit dans cet état ?
En tout cas, qui j'appelle pour la corvée d'oranger ? Anna bien sûr !
- Mais oui, encore et toujours moi. Pfff ...

lu 25

Geoffrey a beau ne plus porter de kilt mais un simple caleçon à petit coeurs, il se ramasse encore parterre quand il pêche.
- Hé ! J'en peux rien si je ne vois rien dans le noir ! Ça glisse tu sais !
Ok ok. Prochain investissement : une lampe d'extérieur.

ma 01

Au petit matin, Ricardo ... lèche les assiettes de la veille !

ma 02

- Ah mince ... Vous avez vu ma façon de faire la vaisselle ...
La ... vaisselle ?! C'est comme ça que tu laves les assiettes ? En les léchant ?!
- Ben quand je fais ça, après les assiettes disparaissent comme par magie ! C'est pratique, non ?
Non, c'est dégoûtant. Tu ferais mieux de faire la vaisselle normalement, c'est-à-dire avec de l'eau et du savon. Et ta salive n'est pas du savon !
- Ok ...

gif 04

En attendant, il va s'amuser avec son amie Danielle (oui ils sont déjà amis). Et *PAF* que je t'envoie un ballon plein d'eau dans la tronche ! Sacré Ricardo. Heureusement, elle semble ne pas mal le prendre.

ma 05

Et Geoffrey revient du travail avec une promotion, avec le sourire bien sûr !

ma 06

Et il s'en va récolter les oranges dont Anna s'est occupé la veille. Pas étonnant qu'elles soient encore insipides ... Vera-t-on un jour des oranges bonnes à manger ? Pour l'instant, l'oranger survit, c'est déjà ça ...

gif 09

En revenant du boulot, Anna a invité sa vielle amie et collègue Héloïse. Vous savez ? Celle que Maemi a relookée chez Tomy ? Sauf que là, elle est revenue à son ancienne coupe. Et bien, elle s'amuse, comme Ricardo, à lui balancer un ballon d'eau en pleine poire ! C'est la saison on dirait. En fait, non, c'est la fin de l'automne. *Brrr* Faire une bataille de ballons d'eau en cette période ... Mais elle aussi semble bien le prendre, et il vaudrait mieux ! Parce qu'elle pourrait mettre sa menace de tir avec son tank à exécution ...

ma 10

Ricardo ! Tu recommences ?!
- Euh ... non ! Regarde ! Il y a plus d'assiette !
Fais la vaisselle convenablement, c'est tout.
- Mmmmoui ...

ma 11

Ensuite ...
Himiko : - Dis ? Ça te dirait de devenir avocat ? Moi ça me dirait bien ! J'aimerais bien défendre le faible contre le plus fort, trouver la faille dans la plaidoirie de l'avocat de la partie adverse et aussi rencontrer plein de gens et aussi ...
Ricardo : - Oui mais j'aimerais tout d'abord me concentrer là.
Cela confirme ce que Tomy avait dit, Himiko est une vraie bavarde !

ma 12

Ricardo est en pleine conversation avec une certaine Bénédicte quand ...
Danielle : - Ah beurk ! En fait, qu'est-ce qu'il est laid Ricardo ! Ce n'est pas du tout mon genre !
Elle s'est pas regardée elle ? Elle a vraiment des goûts de chiottes alors ! Comment ne pas trouver Ricardo beau, ou tout simplement mignon ? C'est sûr, ce n'est définitivement pas avec celle-là que Ricardo finira !

ma 13

Après son petit boulot, Maemi vient se faire accoster par un gars qui s'appelle Bertrand. Ici non plus, ça n'a pas l'air d'être le grand amour ...

ma 14

Himiko doit vraiment avoir une aspiration richesse refoulée ! Regardez-moi ça ce sourire de sadique qu'elle nous montre à chaque fois qu'elle ramasse les quelques simsflouz de l'arbre !

ma 15

Aaaaahhhh ! Un fantôme !!!!!
Ah non ... C'est "juste" Bénédicte qui, entraînée par la folie du smustle, ne s'arrête pas à l'obstacle qu'est le mur. Cette danse défie toutes les lois de la physique ...

ma 16

- Regardez tous ! Je sais faire de la guitare dans le dos !
Pfff ... Prétentieuse.
- Même pas ! T'es jalouse, hein ? Hein ? Dis moi que t'es jalouse. Hein ? Hein ? Hein ?
Une vraie gamine ... même à son âge ...

me 01

Geoffrey : - Ah qu'est-ce qu'elle est belle ma femme !
Au lieu de faire ça, tu aurais dû nettoyer le plan de travail plus que sale à la place de ton fils qui le fait gentiment (mais pas volontiers).
Geoffrey : - Mais je dois m'extasier devant ma femme quand elle passe !
Le sens des priorités Geoffrey, le sens des priorités ...

me 02

Tiens ? Geoffrey ? Anna t'a forcé à t'enrôler dans sa brigade ou quoi ?
- Mais non, je suis chercheur gouvernemental maintenant et là ils sont stricts comme à l'armée. D'où l'uniforme.
Ah ouf ! Je pensais qu'Anna avait fini par te forcer à t'engager.
- Non, quoique ça me dirait bien qu'elle soit mon chef et qu'elle me donne des ordres.
... Espèce de maso ...

me 04

En parlant d'Anna, elle nous ramène enfin une promotion.
- Ouep ! Je suis commandant maintenant. Et tu as intérêt à te tenir à carreaux !
Et elle pense qu'elle va me commander ... Elle rêve !

me 05

Au même moment, Ricardo parvient à maîtriser la dure compétence physique. Son frère, plus jeune, y est arrivé avant lui, mais c'est tout de même un exploit !

me 06

Geoffrey fait mieux qu'Anna ! (même beaucoup mieux) A peine promu chercheur gouvernemental qu'il est déjà théoricien ! On ne peut que le féliciter !

me 07

Maintenant qu'il est presque au sommet de sa carrière, il est temps de se trouver une autre occupation. La pêche, ça va bien 5 minutes, mais Geoffrey aimerait essayer autre chose. C'est ainsi qu'il s'est mis au jardinage. A force d'en tirer des trucs, il aimerait bien en faire pousser d'autres !

me 09

On dirait bien que ce Bertrand revient à la charge avec Maemi. Mais ? Je rêve ou il mate sa poitrine de très près ?! Maemi ! Dis quelque chose à ce pervers !!

me 10

Maemi : - Je n'avais pas remarqué tout de suite mais je te trouve mignon Bertrand.
Bertrand : - Oh ... euh ... M-Merci.
Et elle accepte ça sans rien dire ?! Maemi baisse dans mon estime là ...

me 11

Par contre, cela faisait longtemps qu'on ne les avait pas vus faire les chauds lapins. Malgré leur âge, ils sont toujours en forme !

je 01

Ah ! Un mutant venu de l'espace !!!
- Mais non, ce n'est que moi, Ricardo. C'est mon nouveau travail : explorateur des fonds marins. Donc on parle d'océan et pas d'espace, c'est complètement l'opposé !
Ah ok. Mais préviens-moi la prochaine fois avant de sortir avec un tel costume d'halloween.
- Ok. C'est parti pour l'aventure !

je 02

- Salut la compagnie !
Mais dis donc Geoffrey, tu m'as l'air bien heureux.
- C'est normal, c'est parce que je suis au sommet de ma carrière maintenant, je suis un savant fou !
Ah mais c'est super ça ! Félicitations !
- Merci !
Espérons quand même qu'il soit plus savant que fou ...

je 03

Pour le récompenser, je lui ai offert une jolie serre pour ses plants ! Enfin, ce n'est pas la seule raison, c'est que l'hiver approche !

je 04

Pendant ce temps-là, Akio se fait draguer par la caissière d'un des magasins du mini centre commercial. Il l'a rencontré lors d'une petite virée shopping et l'a invitée le lendemain. En tout cas, ça a l'air de bien coller entre eux ! Elle s'appelle Christine soit dit en passant.

je 05

Le guerrier de l'espace, enfin je veux dire l'explorateur des fonds marins nous ramène une promotion du fin fond de l'océan.
- Yop ! C'est pas génial ça ?
Oui oui. Mais espérons qu'il ne ressorte pas un autre costume bizarre après ...

je 06

Il y a de l'amour dans l'air. Au moins, Akio et Maemi ne sont pas jumeaux pour rien, ils font tout en même temps ! (mais heureusement qu'ils ne s'échangent pas les partenaires !)

je 07

Par contre, pas facile de suivre deux rendez-vous en même temps. Alors, on commence d'abord par le couple Akio/Christine. Ils se dirigent vers le restaurant au-dessus de la boîte de nuit dont-je-ne-sais-plus-le-nom.

je 08

En attendant d'être servi, Akio fait son romantique en envoyant un baiser imaginaire. Que s'y t-il pas mignon ça !

je 09

Après les assiettes servies, c'est beaucoup moins romantique ... Akio, tout comme Christine mangent comme des cochons. De la nourriture vole dans tous les sens, et ça atterrit sur la banquette, sur le table, sur le sol ou encore sur leurs vêtements. Au moins on peut dire qu'ils se sont bien trouvés !

je 10

Et bien trouvés même ! Ils s'aspirent le gosier mutuellement, méthode "made in Anna", ce n'est pas pour rien qu'Akio est son fils !
...
Bon, c'est pas bientôt fini ces démonstrations d'affections en public ?
Akio et Christine : *slurp*
C'est bon, j'ai compris, je vais voir ailleurs.

je 11

Sans transition, nous nous trouvons en plein rendez-vous du couple Maemi/Bertrand dans un autre restaurant.
Maemi : - Hé ! Vous n'auriez pas la télé dans ce resto ?
Serveuse : - La télévision dans ce restaurant ? J'espère que vous rigolez, Mademoiselle *Pfff*
Maemi à Bertrand : - Mince, je crois qu'on est dans un restaurant de "prout-prout" ici. J'espère que ce n'est pas trop cher, je suis pas riche moi.
Bertrand : - T'inquiète, elle est pour moi l'addition.
Maemi : - Oh merci mon Bertrand !

je 12

Bertrand : - Et puis, on n'a pas besoin de télé pour passer un bon moment toi et moi.
Maemi : - Oh Bertrand, ce que tu es chou !
Un peu trop gnan-gnan non ? Je ne l'aime pas ce Bertrand, je ne sais pas pourquoi ...
Ah si ! Parce que c'est un gros pervers !

je 13

Et c'est sans grande surprise qu'ils échangent leur premier baiser.
Homme derrière : - Ces jeunes de nos jours, ils ne se gênent plus !
Tu l'as dit bouffi ! Mais ... euh ... vous ne trouvez pas qu'il a aussi un air pervers en les regardant celui-là ?

je 14

Tout de suite, je casse le mythe avec Himiko !
Ricardo : - Ah ! Ah ! Trop drôle Himiko !
Himiko : - Je sais je sais ! *grand sourire*
... Tous des porcs dans cette famille ...

je 15

Geoffrey rentre pour la première fois après sa journée, ou plutôt sa nuit, de boulot au sommet. Alors, c'était comment ?
- C'est le pied ! Je ne fais presque rien et j'ai un gros salaire quand même !
Cela ne m'étonne pas.

ve 01

On est déjà vendredi et c'est le début de l'hiver, en témoigne la photo !
Vous pouvez aussi, par la même occasion, admirer l'ensemble de la maison qui évolue petit à petit, doucement mais sûrement !

ve 02

Indiana Jones !
- Hein ?
Tu es habillé comme Indiana Jones cette fois-ci.
- Ah ça ! Si tu veux, je vais aller découvrir des reliques aujourd'hui.
Bonne chance !
- Merci.

ve 03

Après le sommet de sa carrière atteint, Geoffrey maîtrise maintenant toutes les compétences ! Un grand exploit !

ve 04

Maemi : - Hé ! Tu as une étincelle là !
Akio : - Où ça ?
Maemi : - Mais là je te dis !
Akio : - Ah oui ! Mais c'est quoi ça ? Et toi aussi t'en as là !
Maemi : - Ah bon ? Attends, qu'est-ce qui se passe ?

ve 05

Akio : - Un tremblement de terre ?
Maemi : - On dirait bien.
Akio : - Attends, là je tourne sur moi-même sans que je le veuille !
Maemi : - Hé ! Moi aussi !

ve 06

Akio : - Oh ! Tu as grandi !
Maemi : - Hé toi aussi !
Akio : - Ah oui c'est vrai ! On est des adultes maintenant !
Maemi : - On avait complètement oublié notre anniversaire !
En fait, c'est plutôt moi qui avais oublié qu'ils grandissaient ce jour-là ...

ve 07

Donc voici Akio adulte, un très très bel homme ! Il ressemble trait pour trait à son grand-frère Ricardo si ce n'est sa coupe de cheveux.

ve 08

Et l'un ne va pas sans l'autre, la jumelle de Akio, Maemi, est devenue une très jolie jeune femme.
Allez Anna, tes enfants ont grandi, pose donc ton violon et viens les féliciter !
Anna : - Mais tu vois pas que je suis au taquet là ?
Ah bon ? Moi je dis plutôt que tu boudes ...
Anna : - Ouais.
Pourquoi ?
Anna : - Parce qu'on ne me voit presque pas cette semaine !
Ce n'est que ça ? Et bien, ça ne nous manque pas.
Anna : - Quoi ??
J'ai dit : ce n'est pas ma faute à moi.
Anna : - On dirait que tu l'as fait exprès.
Moi ? Non, jamais !
Anna : - Y a intérêt. Bon, sur ce, je vais aller féliciter mes enfants.
C'est bien.

ve 09

A-Akio ??? Qu'est-ce tu fais à poil sur le lit de tes parents !??
- Je suis adulte maintenant, je suis libre !
Ce n'est pas une raison. Et libre ça ne veut pas dire se mettre à poil.
- Relax ! C'est pas grave !
Ouais bon. Je dis pas non à la vu du corps du beau Akio en même temps (pourquoi y a encore ces gros pixels là ??)

ve 10

Maintenant, c'est Christine qui s'y met aussi ??
Christine : - Ouais ! C'est trop super !
Ah non, là je ne suis pas d'accord, elle est encore ado ! C'est un détournement de mineur !
Akio : - Mais on fait rien là ! On discute sur le lit, c'est tout !
Et à poil ! Moi je dis vous vous rhabillez et sortez de cette chambre !
Akio : - Pfff ... La rabat-joie.
Un peu oui ! Y a des limites quand même ...

ve 11

Le soir ...
On dirait que la chasse aux reliques a été bonne !
- Ouais ! J'en ai tellement ramené que j'ai reçu une promotion !
Non je parlais de la fille qui sort de la voiture.
- Ah elle ? C'est une collègue trop collante qui a insisté pour venir chez moi. Mais c'est tout.
Ah ok.

ve 12

Après avoir été forcé de se rhabiller, Akio nous fait l'habituelle déprime "Je n'ai pas été à l'université, ma vie va être foutue, ouin" mais toujours sans visite du thérapeute dingo. Ouf !

ve 13

- Regardez moi ce beau plat de poisson que je viens de préparer ! *fier*
Au lieu de faire ton prétentieux, va nettoyer le plan de travail tout dégueu !
- Nan ! La bouffe d'abord ! Le nettoyage après !

ve 14

Lui qui est si fier de son "beau plat de poisson" qu'il dit, il ne fait même pas honneur en le  mangeant proprement ... L'assiette resta sur la table et le plan de travail ne fut même pas nettoyé ...

sa 01

Cette fois-ci, c'est le remake des Pirates des Caraïbes !
- Mais non, je suis un forban terrifiant maintenant, c'est tout.
Terrifiant, je ne sais pas, mais sexy certainement !

sa 02

Grâce à son petit boulot d'étudiant quand il était ado, Akio a directement commencé sa carrière de sport au niveau 4 et après une journée de travail se voit déjà promu au poste de joueur confirmé !

sa 03

Même scénario pour Maemi (pas étonnant, ils font encore tout en même temps ces jumeaux) qui a été promue, enfin élue au poste de conseillère municipal !

sa 04

Ah non Geoffrey ! Ça ne va pas recommencer ! Tu n'as quand même pas encore perdu la télécommande tu vas me dire ?
- Mais non !

sa 05

- C'est le tournevis que j'ai retrouvé !
Et tu ne vas pas me dire que tu en avais marre de visser avec tes doigts ?
- Non, ça ne me sert à rien en fait mais c'est toujours ça de retrouvé !
...
Qu'est-ce que ça va être la prochaine fois ? Sa brosse à dents ? Sa bouteille de shampoing encore pleine ? Son caleçon ? A croire que tout se retrouve dans cette petite poubelle ...

sa 06

En tout cas, ce que ne va pas retrouver Himiko c'est sa dignité avec cette photo prise en flagrant délit !

sa 07

Les frères s'adorent toujours autant, en témoigne cette "gentille" bataille d'oreillers. Je dis "gentille" mais ce n'est pas pour autant qu'ils n'hésitent pas à donner des coups en traître ! Ah ces garçons ...

sa 08

- Elle est trop belle ma femme quand elle dort !
On l'a compris Geoffrey, Anna est belle partout ...

di 01

Pour une fois, on a les 4 enfants réunis à table devant une bonne crêpe pour le déjeuner ! Enfin, je dis enfants mais 3 d'entre eux sont déjà adultes ! Et pendant ce temps-là, que font les parents ?

gif 02

Ils s'amusent en dansant le smustle ensemble ! Cette danse est vraiment contagieuse !

di 03

Akio ne s'est pas assez entraîné (pourtant il n'a fait que ça avec le parcours d'obstacles d'Anna) et il s'est fait rétrograder au poste de débutant. Et il prend ça avec le sourire lui !
- Comme ça au moins, tu ne me diras plus qu'on fait la même chose Maemi et moi !
Tu aurais pu penser à autre chose ...

di 04

Comme Geoffrey est un puits à savoir à lui tout seul (attention, n'allez pas lui répéter ça sinon il va prendre la grosse tête), il profite de ses jours de congé pour partager ses connaissances avec ses filles ! Comme à l'école !

di 05

Le pirate sexy enfin je veux dire Ricardo revient encore avec une promotion ! On l'arrête plus ! Il est maintenant désamorceur de bombes. Hé Ricardo ! Tu n'as pas intérêt à te faire exploser la tronche !
- T'inquiète ! Je sais y faire avec ces bêtes-là !

di 06

- Aaaaaaaaaahhhhh ! *SBAFFF*
Et on retrouve Anna qui elle se fait bien exploser la tronche sur le sol avec son parcours d'obstacles !
- Hé ! *aïe* Pourquoi tu montres ça ??
Et bien, tu voulais qu'on te voit un peu plus à l'écran, voilà qui est fait !
- Mais pas comme ça !
Trop tard !

di 07 

Le soir, tout le monde se retrouve à table pour le dîner.
Anna : - Les enfants ! J'ai quelque chose à vous annoncer. J'ai décidé que ce serait Himiko qui reprendra le flambeau !
Ricardo : - Le flambeau ?
Maemi et Akio : - De quoi ?
Anna : - Du challenge !
Himiko : - Quel challenge ?
Anna : - Attends, je vais tout t'expliquer ...
*Avance rapide comme dans les films*
Et voilà toute l'histoire.
Himiko : - Ça veut dire que je vais devoir trouver un mari ? Mais je n'ai même pas de petit copain !
Anna : - Je suis sûre que ça viendra très vite, ne t'en fais pas.
Geoffrey : - Allez, longue vie aux La Victoria !
Tout le monde : - Longue vie aux La Victoria !

di 08

Et on finit comme on a commencé ...
Ça se passe de commentaire ...